Un peu de temps pour prier

Il existe à Morlaas – Paroisse Sainte Foy en Béarn – une équipe de prière dont je ne connais pas le début de l’histoire mais qui remonte à plusieurs décennies.

Elle est répertoriée, dans la feuille paroissiale, comme la prière du premier jeudi du mois. En effet, elle a lieu une fois par mois, d’octobre à juillet, avec une pause estivale.

Nous nous réunissons dans la jolie chapelle Saint-André, à la sortie du Bourg de Morlaas, en soirée, de 20 h 30 à 21 h 30.

Elle est préparée et animée, à tour de rôle, par des personnes volontaires, souvent en binômes : couples ou amies et quelquefois en solo.

Mais cela, c’était AVANT. Avant l’arrivée du virus qui a tout bouleversé dans l’organisation des différentes célébrations.

Chacun, chacune, avait à cœur de faire perdurer cette parenthèse dans nos vies bien occupées même si tous les membres de l’équipe sont des retraités (ées).

Nous avons été inspirés par les Mages qui, lors de leur visite à l’enfant Jésus, à Bethléem, lui ont apporté des cadeaux : de l’or, de l’encens et de la myrrhe.

Nous avons conservé le jour et l’heure de rencontre pour être en communion les uns avec les autres mais nous restons dans nos maisons ou nos appartements.

Toujours sur le mode du volontariat, ceux et celles qui le souhaitent font l’offrande d’une prière qui s’adresse à Jésus, à Marie, à Joseph, au Saint-Esprit… le choix est vaste et libre.

Cela peut-être une prière découverte dans une revue, choisie dans la Bible, dans un missel… sur Internet… retrouvée dans un tiroir … rédigée personnellement…

Certains offrent un chant avec paroles et musiques (You tube)…

La prière peut prendre aussi la forme d’une réflexion, d’une réaction à un article, d’un article rédigé par une personnalité qui transmet un message d’espérance…

D’autres offrent leur silence…

On retrouve chaque fois une ou plusieurs prières en rapport avec le temps liturgique du moment.

Tout est pris en compte par un membre de l’équipe qui se charge de la réception, de la mise en page et de la diffusion.

Les personnes qui n’ont pas internet ne sont pas oubliées ; cela est l’occasion d’une courte visite avec port du masque (qui laisse deviner les sourires) et respect des distances.

Ce groupe est constitué de personnes demeurant à Morlaas et à sa périphérie : 22 villages aux alentours confiés à notre Curé qui est toujours informé de nos échanges, de nos partages.

Un souhait pour 2021 : que notre équipe s’ouvre à d’autres pour que, chaque mois, une prière sincère continue d’être offerte au Seigneur.