Le calice de l’abbé Charles Bense

Le calice de l’abbé Charles Bense en Thaïlande

Tous solidaires, tous missionnaires !

Tout est parti de mon petit village Osserain situé entre Sauveterre-de-Béarn et Saint Palais. Le 11 juillet 1948, je célébrais ma première messe à l’église du village. Ce jour là j’ai reçu un magnifique cadeau : un calice en argent doré avec le noeud en ivoire. Pendant 70 ans ce calice a servi entre mes mains et celles de mes confrères.

En France les objets liturgiques ne manquent pas et toutes les paroisses sont largement équipées. Alors pourquoi garder un calice de plus. L’idée m’est venue de l’offrir à une communauté chrétienne qui en aurait besoin.

Je l’ai confié aux Filles de la croix pour leur mission à la frontière de la Thaïlande. Ces religieuses ont accepté ce cadeau qui aidera à faire monter la louange jusqu’au Père !

Mon calice poursuit une nouvelle étape dans sa mission eucharistique, entre pays asiatiques et l’Europe !

Abbé Charles Bense

voir l’ article

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Le calice de l’abbé Charles Bense

  1. Merci pour ce joli témoignage de vie, où passé Et futur se mêlent, où, comme sait si bien le faire l’abbé Bense, le geste rejoint la parole.
    Merci pour vos témoignages que je m’engage à lui transmettre
    Françoise

    J'aime

Les commentaires sont fermés.