Journée mondiale des pauvres

TEMOIGNAGE

Il y a une vingtaine d’années, j’ai pris conscience que certaines personnes isolées s’ennuyaient terriblement le dimanche car beaucoup d’associations susceptibles de les recevoir étaient fermées ce jour-là.

Aidée par trois personnes demandeuses de rompre leur isolement, j’ai pensé possible de tenter une expérience.

Nous avons donc décidé d’accueillir les personnes isolées qui souhaiteraient  vivre  un dimanche après-midi par mois dans une salle que l’on nous prêterait avec des Jeux de société ; des activités ponctuelles telles que loto, contes, musique… Papotages … et Goûter.

Refusant de faire de l’assistanat, nous avons décidé que chacun participerait aux frais selon sa bourse (2 euros en moyenne, plus ou moins) et que tous les ans, on voterait pour des responsables de la trésorerie, de l’accueil, du goûter. Ce qui fut fait .

Et , bien sûr, un seul nom était possible pour ce groupe :

LES COMPAGNONS DU DIMANCHE .

Ce GROUPE FONCTIONNE TOUJOURS ET CONTINUE SA MARCHE FRATERNELLE …

Michèle B.

papa-francesco_20170613_messaggio-i-giornatamondiale-poveri-2017