Synode des jeunes

(RV) Entretien – L’Église veut écouter la voix des jeunes. C’est ce mercredi 14 juin 2017 que le Vatican a lancé une grande consultation pour les 16-29 ans du monde entier en vue du Synode d’octobre 2018 sur le thème «les jeunes, la foi et le discernement vocationnel».

Un questionnaire en cinq langues a été mis en ligne sur le site du Saint-Siège dédié à ce prochain rassemblement des évêques à Rome : youth.synod2018.va

Une série de demandes qui interrogent les jeunes sur leur perception de leur identité, de leur place dans la vie sociétale, politique, familiale, sur leurs aspirations dans le cadre de leurs études ou de leur emploi et bien sûr, sur leur rapport à la religion, à la foi et à l’institution ecclésiale. Autant de réponses collectées jusqu’au 30 novembre 2017 dans tous les diocèses de la planète, de la part de jeunes croyants, en recherche, ou athées.

Si certaines interrogations ne laissent que peu de place à l’expression d’une identité propre du jeune d’aujourd’hui, à travers ce sondage, l’Église lui permet de hiérarchiser les missions qu’il estime satisfaisantes ou non, et urgentes pour l’institution catholique aujourd’hui. Une critique de la part de la jeunesse qui doit permettre de faire bouger la réflexion des évêques et leur servir de base de travail dans un an et demi.

Soeur Nathalie Becquart est directrice du Service national pour l’évangélisation des jeunes et pour les vocations, au sein de la Conférence des évêques de France. Interrogée par Blandine Hugonnet, elle explique l’objectif de ce questionnaire à l’échelle mondial.

VIS – Vatican Information Service. www.vis.va